Vêtements “bio” et recyclés : quelle est la différence ?

person Posté par: Hélène Hudry list Dans: Garde robe éthique Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 45

Quel est le véritable impact des vêtements en tissus bio et ceux conçus avec des fibres recyclées ? C'est ce que nous allons découvrir !

Dans la mode éthique (et même au sein de la fast fashion !), de nombreuses marques proposent des vêtements « bio » ou conçus avec des fibres recyclées. Mais quelle est la différence ? Entre les deux, quel est le vêtement le plus respectueux de l’environnement ? Faisons le tour de la question.

Les vêtements en tissu bio

Commençons tout d’abord par les matières textiles bio.

Les tissus biologiques sont appelés ainsi, car ils sont conçus avec des fibres de végétaux dont la culture ne nécessite aucun pesticide ni insecticide.

Et parmi les matières écologiques les plus plébiscitées, nous avons bien sûr le coton biologique. C’est la matière la plus mise en avant, car près de 25 % des fibres proviennent du coton. On vous en parlait déjà dans notre article consacré aux vêtements en coton bio. Il est bien plus économe en eau comparé au coton conventionnel et ne contient aucun produit toxique. Ce qui est un grand pas étant donné que c’est l’une des plantes les plus utilisées pour fabriquer des habits. Cependant, seule une petite quantité est produite en Europe, le reste provenant d’Asie du Sud, d’Afrique du Sud ou d’Amérique.

Et bien sûr, on peut également citer le lin, le chanvre ou encore le jute, des plantes résistantes qui, même non bio, n’ont pas besoin de beaucoup de pesticides.

Toutefois, vous vous doutez bien que pour faire un vêtement, il ne suffit pas de cultiver la plante et de produire la fibre. Il faut ensuite la travailler pour pouvoir en faire du tissu, ce qui demande beaucoup d’énergie. Pour connaître les différents procédés de fabrication, on vous invite à lire l’article cité plus haut.

fils de vetements colores
Il faut également regarder si des produits toxiques ont été utilisés lors du travail de la fibre

C’est donc au niveau de la production de la matière première que l’impact environnemental du vêtement est minimisé, mais pas nécessairement au niveau de la production du vêtement.

Qu’en est-il du vêtement en fibres recyclées ? 

Les vêtements en tissus recyclés

Cette fois, on arrive sur le pan zéro déchet de la mode écoresponsable. D’autres marques proposent des vêtements en matières recyclées.

On peut utiliser plein de déchets divers (plastique, filet de pêche, bouteilles, etc.), comme il est tout à fait possible de recourir à des vêtements recyclés. La collecte de vieux vêtements est d’ailleurs encouragée à cette fin, même si ce n’est pas leur finalité principale.

Pour fabriquer un vêtement avec des fibres recyclées, la matière est tout d’abord récupérée pour être broyé et revenir à l’état de fibres. Elles sont alors torsadées pour former un fil qui sera ensuite utilisé dans le processus de confection du vêtement.

Le grand avantage de cette matière éco-responsable est qu’elle permet de faire l’économie de la production de matière première. C'est-à-dire que l'étape de la culture, de la production de la matière naturelle végétale, ou minérale, (coton, lin, etc.) n'est plus nécessaire ou l'est moins. Ainsi, on émet beaucoup moins d’émissions de gaz à effet de serre et l’on consomme moins d’eau et d’énergie.

Mais attardons-nous sur les fibres recyclées de plastique. Peut-être avez-vous même déjà vu des vêtements réalisés avec du polyester recyclé, du nylon recyclé, de l’éconyl (réalisé à partir de filet de pêche) ou encore avec des bouteilles de plastique (le polyamide recyclé).

À première vue, l’idée paraît géniale. Au lieu de se décomposer et de polluer l’environnement, le plastique retrouve une seconde vie. Il est réutilisé pour concevoir des vêtements.

Mais il y a un hic. Le recyclage du plastique ne résout pas le problème, mais le retarde, voire peut l’empirer. Pourquoi ? En recyclant le plastique, on dégrade la matière et on fragilise la fibre. Ce procédé conduit alors à la formation de tous petits fragments de plastique que l’on appelle également des micro, ou quand ils sont encore plus petits, des nanoparticules de plastique. Malheureusement, il est impossible de les recycler et elles sont invisibles à l'œil nu. Et comme l’explique Nathalie Gontard, directrice de recherche et professeure à l’INRA, qui interpelle dans un papier sur la dangereuse illusion du recyclage, ces particules se retrouvent dans nos assiettes, mais aussi dans nos organes...

Et sous la forme de vêtements, les fibres sont beaucoup plus sollicitées et en contact avec des surfaces qui facilitent le détachement et la formation de nanoparticules de plastique. C’est aussi pour cette raison, qu’il est conseillé pour les vêtements contenant ce textile recyclé, ou non recyclé, de les laver dans un sac particulier afin d’empêcher qu’ils relâchent des microparticules de plastique. Cependant, même si elles sont arrêtées (et pas complètement) dans la machine à laver, ces fibres récupérées vont tout de même à la poubelle et se perdent in fine dans la nature…

Voilà pourquoi on aurait tendance à dire qu’il s’agit d’une fausse bonne idée.

Mais ça, c’était pour la partie plus négative du recyclage. Car heureusement, le plastique n’est pas le seul à être recyclé ! L’industrie textile éco-responsable intègre également de la laine ou des fibres végétales telles que le coton, le lin ou le chanvre. À notre connaissance, mais l’on peut se tromper, ces tissus n’auraient pas d’impact environnemental au moment de leur dégradation.

Les vêtements recyclés peuvent donc être l’une des solutions au problème de pollution de l’industrie de la mode, à condition que la matière utilisée ne soit pas néfaste pour l’environnement.

La meilleure alternative : les vêtements upcyclés

Maintenant, passons à l’une des alternatives qui nous réjouit le plus : les vêtements upcyclés !

Certes, nous allons prêcher pour notre paroisse, car nous avons fait le choix de ce procédé pour concevoir nos vêtements pour tout petits. Pour autant, nous ne faisons aucune injonction sur le fait d’acheter des vêtements upcyclés, d’autant plus que l’offre est encore marginale même si elle tend à se développer.

rouleaux de tissus

Quelle est l'histoire de ces rouleaux de tissus ?

Alors c’est quoi au juste ?

On parle d’une méthode appelée l’upcycling (surcyclage en français). Dans le cas de l’habillement, il s’agit de récupérer des vêtements, du linge de maison ou encore des fins de rouleaux destinés à la destruction pour confectionner de nouveaux vêtements. L’avantage de ce procédé est que l’on n’a pas besoin de créer un nouveau textile à partir d’une fibre. On prend la matière telle quelle pour la revaloriser et éviter le plus possible de pertes.

Dans notre cas, nous nous approvisionnons principalement au Relais. Bien que le principe est de “faire avec ce qu’il y a “, nous veillons à acheter des tissus en matières naturelles qui respectent l’épiderme des enfants, plus fragile que celle des plus grands. Aussi, vous pouvez trouver des pantalons, des salopettes, des robes ou des shorts confectionnés à partir de nappes, de rideaux ou de draps !

Après avoir fait un tour à la blanchisserie, où les tissus sont nettoyés et désinfectés, ils filent tout droit dans un atelier de confection à Calais ou bien dans les environs de Nantes pour être transformés en vêtements.

D’ailleurs, c’est aussi l’autre point fort de l’upcycling, la production est très souvent produite localement étant donné que les tissus sont trouvés sur place.

Au final, plus besoin de produire la matière matière et plus besoin non plus de fabriquer le textile. Il ne reste plus que la confection du vêtement. Et cela représente de sacrées économies d’énergie et de ressources. Bref, nous avons donc un vêtement écoresponsable par excellence !

Avant de vous quitter, un autre conseil : n’hésitez pas non plus à vous fier aux différents labels de mode éthique et écoresponsable qui existent (GOTS, Global Recycled Standard, bluesign, etc.). Enfin, comme d’habitude, on vous le répète souvent : pas de pression, vous faites au mieux et c’est déjà beaucoup.



Et vous, avez-vous d’autres informations concernant les vêtements écoresponsables ?

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
  • S'inscrire

Créer un nouveau compte

Vous avez déjà un compte?
Se connecter ou réinitialiser le mot de passe