• helenehudry

Comment apprendre à son enfant à s’habiller seul ? 12 astuces

Le tout-petit peut commencer à s’habiller seul vers 2 ans, 2 ans et demi. Et il peut même vous le faire savoir par un « Non je veux faire tout seul ! ». Chouette ! Mais même à cet âge, ce n’est pas forcément une tâche facile pour lui. Alors, pour l’aider dans son apprentissage, voici quelques astuces pour lui apprendre à s’habiller.

1. Lui faire découvrir son corps


Apprendre à s’habiller seul commence par connaître son schéma corporel. Car il est tout de même bien difficile d’enfiler une culotte par la tête ! Les moments de l’habillage et de la toilette sont idéals pour commencer à connaître et nommer les parties du corps.

2. Commencer par le déshabillage


Pour gagner en motricité, il faut que l'enfant améliore la coordination de ses gestes. Et pour cela, on peut commencer par apprendre à se déshabiller, une étape plus facile. Et on commence à partir de 18 mois, au moment il commence à marcher d’après les principales étapes de la motricité de la Société Française de Pédiatrie. Vous pouvez inviter petit bout à participer en lui décrivant les actions à réaliser : « Peux-tu me tendre les bras pour enlever ton pull ? », « On va tirer tes chaussettes pour les enlever », etc. De cette manière, le petit mémorise aussi bien les gestes que les noms des vêtements.

3. Solliciter l’enfant au moment de l’habillage


Eh bien sûr, après le déshabillage, il y a l’habillage. On lui laisse faire un vêtement ou une partie de l’habillement, en faisant le début, par exemple, puis en lui laissant faire la fin. Là aussi, on fait des suggestions :

  • lui tendre les bras pour qu’il descende le tee-shirt ;

  • l'asseoir pour enfiler le pantalon et le mettre debout pour qu’il le remonte ;

  • commencer à enfiler une chaussette qu’il tire ensuite vers le haut, etc.

Apprendre à son enfant à s'habiller commence aussi par lui montrer les gestes

4. Créer un rituel


Une autre astuce est de mettre en place un rituel pour le moment de l’habillement et du déshabillement. Ainsi, le lieu sera toujours le même, de préférence un endroit où l'enfant peut s'asseoir. L’idée est également de verbaliser les actions, les vêtements et les parties du corps au maximum. De cette manière, l'enfant enregistre les gestes mais aussi le vocabulaire.

5. Ranger les vêtements adaptés dans l’armoire


Ah les crises interminables où petit bout souhaite mettre des tong en janvier, alors qu’on a beau lui expliquer que ce n’était pas possible. Pour les éviter, pensez à garder et ranger les vêtements adaptés, de saison dans l’armoire et les autres en dehors de portée du petit. Ainsi, il peut s’habiller comme il veut mais en faisant le choix des vêtements qui se trouvent dans l’armoire !

6. Opter pour des habits faciles à enfiler et confortables


La question qu’on peut être amené à se poser est comment aider son enfant à enfiler ses vêtements tout seul ? La solution commence d’abord par choisir des vêtements les plus pratiques qui soient à enfiler et ne mettant pas l'enfant en échec avec des tenues bien trop compliquées.

Ainsi, on préfère pour les petits, avant 4 ans :

  • un pantalon large avec un élastique à la taille au jean car, pour ce dernier, le bouton et la fermeture éclair sont compliqués à fermer, ou alors un pantalon et une jupe à taille élastique ;

  • des vêtements avec des boutons larges plutôt que des boutons plus petits ou à pression ;

  • des t-shirt avec des larges encolures car ils sont plus faciles à enfiler par la tête que les cols roulés ;

  • des chaussures à scratchs qu’à lacets ;

  • des moufles plutôt que des gants ;

  • un snood ou tour du cou plutôt qu’une écharpe, etc.

On évite également les collants ou encore les chaussettes longues, difficiles à enfiler. Et on privilégie tous les vêtements confortables et pratiques qui ne grattent et ne piquent pas.

D’ailleurs, c’est également dans cette idée que nous avons conçu nos vêtements, chez Second Sew. Vous trouverez aussi bien des robes, des shorts, des bloomers que des sarouels très confortables et amples pour les tout-petits.

7. Avoir un peu de temps devant soi


Le mieux pour inciter petit bout à se préparer seul le matin reste le week-end, car en semaine il faut aller vite et on risquerait de créer une pression qui peut le braquer.

Et si un matin, vous êtes pressé par le temps, expliquez-lui simplement que c’est vous qui allez l’habiller, ou bien proposez-lui de jouer à celui qui mettra la chaussette le plus vite par exemple. Cela peut lui permettre de vouloir se presser.

8. Jouer avec le tout-petit


L’une des astuces les plus efficaces reste le jeu. Et il existe une multitude de jeux pour apprendre à s’habiller.

Vous pouvez aussi bien :

  • lui lancer un défi : qui mettra ma chaussette le plus vite possible ;

  • lui poser des questions : où se met la culotte, sur la tête ou sur les fesses ?

  • se déguiser avec lui pour le motiver ;

  • habiller avec lui des poupées ;

  • lui offrir un livre pour apprendre à s’habiller, etc.


Apprendre à s'habiller doit aussi être un jeu !

9. L’aider grâce à des petites astuces


Plusieurs petits trucs peuvent aider bambin à devenir de plus en plus capable de s’habiller :

  • mettre un autocollant d’une forme que vous découpez en deux pour que l’enfant joigne les chaussures pour reconstituer le dessin ;

  • poser le pantalon ou slip par terre afin de distinguer l’étiquette et le sens des deux jambes.

10. Laisser le choix


Pour inciter le tout petit à devenir plus autonome pour s’habiller, pourquoi ne pas lui laisser le choix de ses vêtements ? Il n’est pas question de débattre du choix de ses tenues vestimentaires, même si les couleurs ne semblent pas adaptées ou harmonieuses entre elles. Ce n’est franchement pas grave. Le plus important étant que les vêtements soient confortables et qu’ils correspondent à la saison.

Pour cela, vous pouvez lui proposer de choisir entre deux types de vêtements (deux pantalons, etc.) et préparer la tenue la veille au soir ensemble.

11. Lâcher prise


Parfois, le temps commence à se faire long, on ne voit aucune amélioration et on se pose tout un tas de questions : mais à quel âge bébé est autonome ? Mon fils de 4 ans ne veut pas s'habiller, que faire ?

À quel âge bébé est censé mettre ses chaussures ?

On comprend votre frustration, mais il faut continuer à garder patience et que le petit ne sente pas de pression. Tout d’abord, il ne le comprendrait pas et risquerait de se braquer. Et puis, cela n’avancerait pas à grand-chose, bien au contraire. Le plus important est de respecter son rythme et ne jamais le brusquer, l’habileté étant d’ailleurs différente d’un petit à un autre.

12. Le féliciter


Évidemment, on ne le répétera jamais assez : les encouragements sont un véritable moteur pour le motiver à progresser et à gagner en autonomie et en confiance. Aussi, on encourage notre pitchoune par des phrases ou un câlin, et ce même s’il y a des jours sans.

Connaissiez-vous certaines ce astuces et quelles sont celles que vous avez mises en place pour aider votre tout petit à s’habiller tout seul ?

Livraison offerte *

Paiement sécurisé

Retour gratuit **

Atelier

SOLILAB

8 Rue St Domingue

44200 Nantes

En semaine sur RDV

* dès 75€ d'achat, en France métropolitaine   ** en France métropolitaine

Abonnez-vous à notre newsletter