7 astuces pour sensibiliser les enfants au zéro déchet

person Posté par: Hélène Hudry list Dans: Développement de l'enfant Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 76

Agir selon une démarche écoresponsable commence dès le plus jeune âge. Cela tombe bien, voici 7 astuces pour sensibiliser les enfants au zéro déchet !

En matière d’écologie, la réduction des déchets tient une grande place. Mais comment initier nos petits à cette démarche écoresponsable ? Voici 7 actions pour sensibiliser les enfants au zéro déchet.

  1. Faire des courses zéro déchet

On vous expliquait déjà dans l’article pour sensibiliser les enfants à l’écologie que l’une des solutions est de les inclure dans nos choix de consommation. Alors, pourquoi ne pas leur proposer de vous aider à faire les courses ? Cela peut prendre la forme d’un jeu, la règle étant d’éviter les objets à usage unique, avec des emballages ou bien si ces derniers sont en plastique. Profitez-en pour leur expliquer votre démarche zéro déchet : au-delà de trier ses déchets, ces emballages demandent beaucoup d’énergie et de ressources pour être produits. Adaptez vos explications selon leur âge et leur niveau de compréhension.

Montrez-leur que vous essayez :

  • d’éviter les sacs en plastique pour des sacs réutilisables comme des sacs en papier ou en tissu ;

  • de privilégier des produits sans emballages tels que le vrac et les produits frais ;

  • d’opter pour des emballages en carton ou bioplastique.

Bien qu’il s’agisse d’un moyen assez ludique pour leur montrer comment réduire ses déchets, cette étape peut être difficile, car le marketing rend les produits toujours plus alléchants. Ne soyez pas trop dur avec vous-même ni avec vos enfants, si vous faites un pas de côté. Expliquez-leur que vous essayez tous de faire au mieux dans cette transition zéro déchet



produits zéro déchet en vrac

Et on met tout ces produits en vrac dans des contenants

  1. Cuisiner ensemble

L’autre solution pour valoriser le zéro déchet au quotidien auprès de vos enfants : préparer les repas ensemble. C’est d’ailleurs une activité zéro déchet assez prisée par les petits.

De cette manière, vous prouvez à votre petit bout qu’il est possible de cuisiner de bons petits plats, de réaliser un goûter zéro déchet bien gourmand sans besoin de les acheter tout faits et de se retrouver avec un suremballage alimentaire. Et le goûter fait maison est souvent plus équilibré !

Montrez-lui aussi qu’il est possible d’éviter le gaspillage alimentaire en cuisinant les restes. Vous pouvez, par exemple, utiliser :

  • des pelures de légumes pour en faire des chips (de préférence s’ils sont bio) ;

  • des fanes de radis ou de carottes pour réaliser du pesto ou même une soupe ;

  • des restes de légumes pour réaliser un bouillon de légumes, etc.

Même en optant pour une consommation zéro déchet, il n’est pas toujours possible de tout réutiliser. On passe donc à l’étape supérieure : le compostage. Aidé de votre petit, vous pouvez mettre en place un petit composteur ou un lombricomposteur, si vous avez un jardin pour le premier ou un appartement pour le second. Les vers s'y nourrissent de biodéchets (marc de café, épluchures, restes de repas, etc.).



  1. Inclure vos enfants dans vos choix de consommation

Le zéro déchet ne s’applique pas seulement à l'alimentation. Montrez-leur que vous faites attention à tous les niveaux en préférant, par exemple :

  • opter pour des vêtements confectionnés avec d’anciens linges de maison ;

  • choisir des objets réalisés avec de vieux matériaux (une table avec du bois récupéré, etc.) ;

  • privilégier un objet durable plutôt que jetable, comme un mouchoir en tissu, une paille en bambou ou une gourde en inox ;

  • utiliser une brosse à dents compostable, du savon ou du shampoing solide, etc.

Idée de (petit) écogeste : réaliser une étiquette “Stop pub” à coller sur la boîte aux lettres.



  1. Valoriser les anciens objets

Autre moyen plus ludique pour diminuer ses déchets avec ses enfants : offrir une nouvelle vie à ses anciennes affaires.

Tout d’abord, avec votre petit loup, faites le tri dans ses jouets et ses vêtements pour savoir ce dont il a réellement besoin. Puis, vous pouvez soit :

  • les réparer,

  • les donner,

  • ou les recycler.

Si c’est possible, donnez-leur un petit coup de neuf. C’est l’occasion de réaliser des activités manuelles : réparer un petit réveil, peindre un jouet en bois, recoudre une peluche abîmée ou une chaussette.

 

Vous pouvez aussi détourner les objets, voire les déchets et emballages, en leur donnant une autre utilisation, ce qu’on appelle l’upcycling. Par exemple, utiliser des rouleaux de papier toilette pour créer des figurines, une boîte de conserve comme pot à crayon ou encore une ampoule en tant que soliflore.

 

Sinon, vous pouvez les vendre sur différents sites d’occasions. On pense notamment à Ethic2hand pour les vêtements - d’ailleurs, pour chaque vente réalisée sur la plateforme, vous bénéficiez d'une réduction de 15 % sur votre prochain achat Second Sew. Concernant les livres, Recyclivre.com collecte à domicile aussi bien les CDs, DVDs et jeux vidéo et reverse une partie des gains. Ou bien vous pouvez donner vos affaires à des associations ou encore passer des annonces sur des sites de dons tels que Donnons.org ou Geev.com. Il existe également des ressourceries qui revalorisent et distribuent d’anciens objets tout en sensibilisant à l’environnement. C’est l’occasion d’expliquer à vos petits la démarche du don. Pour les meubles, certains organismes peuvent venir directement chez vous les récupérer.

Et si ces méthodes ne sont pas adaptées : on recycle ! Avec votre petit loup, regardez bien où recycler vos affaires. Du côté des vêtements, si vous les déposez dans une borne de collecte partenaire de l’organisme Redonner, vous pouvez profiter de réductions auprès de certaines marques écoresponsables. 



En bref, ces 3 solutions sont un bon moyen de montrer concrètement à votre enfant le cercle vertueux de la vie d’un objet.



  1. Favoriser le seconde main

Réduire sa consommation est le meilleur moyen d’éviter la production de déchets. Mais parfois, il faut bien s’équiper. Avec votre petit bout, prenez le temps de choisir ensemble l’objet ou le vêtement dont il a besoin en allant sur des sites de seconde main comme Leboncoin, Geev, Ethic2hand ou bien en vous rendant dans des boutiques telles qu’Emmaüs, Vestiboutiques ou Ding Fring pour l’inciter à consommer solidaire. Il existe également l’association Rejoue qui collecte dans son atelier, nettoie, réassemble de vieux jouets qu’elle vend ensuite dans son magasin situé sur Paris. Vous pouvez aussi vous balader dans une brocante, braderie associative ou encore un vide-grenier.

C’est une jolie manière de prouver à votre enfant que des jouets et vêtements déjà utilisés peuvent être tout aussi désirables.



  1. Emprunter les jouets et les livres

Enfants et zéro déchet semblent parfois incompatibles. Pourtant, il existe une solution écologique : l’emprunt. Vous pouvez vous rendre à la bibliothèque avec votre petit pour emprunter des livres. Cela lui montrera d’ailleurs les nombreuses possibilités de lecture qui s’offrent à lui. Et il est même parfois possible d’y emprunter des jeux.

Sinon, vous pouvez aussi passer par votre entourage en faisant passer le mot, un chouette moyen pour favoriser l’entraide et la solidarité.



  1. Privilégier les expériences au matériel

Pour favoriser une consommation zéro déchet, il paraît plus logique d’acheter le moins possible d’objets. Aussi, que ce soit pour Noël, un anniversaire ou lors d’une envie de faire plaisir, privilégiez plutôt un “cadeau expérience” (un voyage, un atelier, un événement sportif, un spectacle, etc.). C’est un bon moyen de créer des souvenirs, de permettre à votre petit de ressentir du bonheur dans l'instant présent et de contribuer à son épanouissement.

enfant avec un cadeau emballe dans du tissu

De préférence, emballez vos cadeaux dans un tissu (furoshiki)

Sinon, préférez un cadeau utile et/ou privilégiez un objet durable et éthique. Paradoxalement, moins nous avons d’objets, plus nous leur donnons de la valeur.



En bref, sans être une famille zéro déchet à 100 %, il est possible d’éduquer au mieux son enfant vers ce mode de consommation. 

D’ailleurs, quelles sont vos astuces pour impliquer vos enfants dans le zéro déchet ?

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
  • S'inscrire

Créer un nouveau compte

Vous avez déjà un compte?
Se connecter ou réinitialiser le mot de passe